AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh shit. Here the sick bastard. [R.]

Aller en bas 
AuteurMessage
A. Alison Cameron
NICEADMINyou can't get always what you want.
avatar

MOOD : ♦ tired of pretend.
PSEUDO : Doomsday
CRÉDITS : ♦ mathhhh - april.
Date d'inscription : 06/12/2008
Nombre de messages : 214
Age : 24

▬ CONSTANTES.
SPECIALITE | MALADIE.: ♦ immunologie.
AMIS, AMOURS.:
EMMERDES, TOUJOURS.:

MessageSujet: Oh shit. Here the sick bastard. [R.]   Mer 15 Avr - 2:55






    On ne peut pas toujours tout avoir. Le beurre, l'argent du beurre et le cul de la fermière. On ne peut pas allier son couple qui part en morceaux, allier les urgences et le service de diagnostique et un aide incontestable pour la doyenne d'un hôpital. C'est pour ça que des fois, ça part, comme ça pour rien. Parce qu'on en peut plus...parce que tellement de choses se bousculent dans notre tête qu'on se demande comment l'on a fait pour tenir jusque là. Que personne ne peut nous repprocher d'avoir mal et de finir par hurler. On ne peut pas faire l'impossible. Si on ne peut plus se courber, ça ne servira à rien de continuer, c'est comme tenter de donner une réponse à une question que l'on a pas.

    Cameron avait pourtant tenté, elle avait joué. Elle avait perdue et maintenant elle en tirait des conséquences désastreuses. Elle n'avait pas répondu à cette foutue question de Chase. Et Chase s'était mis en colère, Chase lui avait demandé la date à laquelle il pourrait venir récupérer ses affaires entreposés dans un tiroir réservé à sa petite personne et dont on pouvait s'étonner que son ego rentre encore. Mais pas avec Cameron, avec elle il faisait des sacrifices, il fermait les yeux sur son surmenage professionel, sur le fait qu'elle continuait à fréquenter le service de diagnostic devant lui ou derrière lui. Et elle, elle n'était pas fichue de répondre à une question.

    « Veux tu m'épouser ? », avait résonné creux dans la pièce lorsque le blondinet né dans un shampooing Pantenne Pro-V avait posé la question. Il voulait le meilleur pour celle qu'il aimait, parce qu'il n'avait jamais eu une belle vie, le père qui l'avait abandonné à une mère alcoolique, c'est sûr ça fait tâche devant son air robuste de petit con sorti d'une pub Jacques Dessange. Mais Cameron ça elle pouvait pas. Dès la question posée deux images s'étaient imposées à elle. La première était justifiée : son mari décédé, d'une logique enfantine. La deuxième : son ex patron. Et lui bel et bien vivant. Oh pourquoi ? Elle ne voulait même pas le savoir. Elle avait honte, elle avait pourtant outrepassé ça, elle aimait Chase. Mais il est des choses plus fortes. Alors comme c'était la triste vérité, elle préférait enfuir cette honte au fond d'elle même, avec d'autres idées, d'autres secrets. Bien entreposées, avec un drap bien blanc dessus. House avait raison. House a toujours raison. On ne peut pas être une sainte parfaite et une femme équilibrée. Un moment où un autre, quelque part quelque chose se brise. Quelque chose merde. Et ce quelque chose c'était son équilibre.

    Elle venait de se faire quitter à cause de son incapacité à savoir gérer son plan intime. Ou à cause d'un éclopé hargneux. Elle aurait du prendre un drap plus blanc. Immaculé.

    C'en était trop pour une hyperhumaine dans son genre, tout ce qu'elle avait emmagasiné, elle devait le balancer, là maintenant, tout de suite et de préférence sur un objet inanimé, elle marcha rapidement vers un endroit qu'elle savait sûr : la morgue, arrivé au bout ou quasiment l'immunologiste courait presque. Mais tout le monde s'en foutait, dans un hôpital les médecins courent souvent. C'est du déjà vu. Mais c'était sûrement pas pour les mêmes raisons. Sûrement pas ça non. Elle poussa la porte de la morgue, les yeux embrumés déjà par des larmes salées et chaudes qui lui brûlaient les pupilles. Elle ne vit pas le docteur Gregory House couché sur une table qui faisait tournoyer en regardant le plafond sa canne. Elle ne vit que le sol car après s'être appuyé dos contre la porte elle s'affaissa sur le sol. Ses bras lui enserrant le corps, elle avait froid. Elle ne voulait plus se battre juste quelques secondes. Mais les larmes avaient arrêté leur début de traversée, elles avaient décidé que non, elles ne couleraient pas, juste assez pour lui avoir donné une mine épouvantable, les yeux rougis, le mascara coulant, les cernes creusés. Alors Cameron ragea. Elle se leva d'un seul coup comme piqué par un diable et adressa un coup de pied monumental à la table de fer.

    Et c'est à ce moment là qu'elle le vit. Celui qu'elle avait cachée sous son drap pas si blanc que ça pour éviter de penser que c'était à cause de lui qu'elle avait refusé la demande de Chase. Il la regardait d'un air calme qui ne souffrait d'aucun cynisme, c'était étrange, il semblait nerveux mais pas que. Elle ne voulait même pas savoir à ce moment là à quoi il pensait. Elle s'en foutait. Ce qu'elle voulait savoir c'était la raison de ce regard. Pleins de sous entendus qu'elle n'arrivait pas à entendre.

    C'était bien ça le problème.


    « Ok. Vous n'avez rien vu. », fut tout ce qu'elle trouva à dire. « Je vais bien dans ma vie. C'est juste un moyen de décompresser, nous médecins humains et normaux. »

    Pauvre Cameron, tu t'enfonces, souris et tais toi.
    Oui mais ses zygomatiques ne voulaient pas obéir. Heureusement les cordes vocales en étaient capables.

_________________
« Lost and insecure, you found me, you found me.
Lying on the floor, surrounded, surrounded.
Why'd you have to wait ? Where were you? Where were you?
Just a little late, you found me, you found me.
Why'd you have to wait, to find me, to find me ?
»

THE FRAY ♦ YOU FOUND ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-blackandwhite.forumactif.com
 
Oh shit. Here the sick bastard. [R.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BASTARD D'ESTANG (DE) Baron - Maligny (Yonne)
» (Mauvaise) Surprise du jour: du shit dans ma 6è?
» Warren [No shit, Sherlock ?]
» Le Sikhisme
» Type de pannes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
97 Seconds. :: La morgue-
Sauter vers: